Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Définitions et état des lieux de la criminalité financière : enjeux et difficultés

Chantal Cutajar Professeur affilié à l’École de management, directeur du Groupe de recherches sur la criminalité organisée, directeur du Master 2, Prévention et lutte contre la criminalité organisée dans sa dimension économique et financière, université de Strasbourg.


Chantal Cutajar s’attache en introduction à clarifier la notion de criminalité financière. L’absence de consensus sur la définition de cette criminalité, comme la difficulté à cerner cette activité par définition souterraine et

Chantal Cutajar s'attache en introduction à clarifier la notion de criminalité financière. L'absence de consensus sur la définition de cette criminalité, comme la difficulté à cerner cette activité par définition souterraine et clandestine, en rend la mesure délicate. En France, l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) répertorie les diverses catégories d'infractions sous le terme « infractions économiques et financières et escroqueries », mais les statistiques fournies ne sont pas aisées à interpréter. Les études réalisées au niveau européen et mondial montrent aussi la grande diversité de ces fraudes et les opportunités que la crise financière laisse au crime organisé. Face à ce foisonnement, pour fonder une politique de lutte efficace, l'auteur propose de concentrer les moyens sur la criminalité qui crée de graves dommages pour les victimes et la société. Celle-ci doit faire l'objet d'une politique criminelle globale spécifique, englobant le champ de la prévention, de la répression et de la réparation des victimes, élaborée si possible au niveau européen.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+