Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Existe-t-il un modèle bancaire « juste » ? Application de la théorie des capabilités d'Amartya Sen

Frédéric Lobez Université de Lille, Lille SKEMA Management Research Center (LSMRC). Contact : frederic.lobez@numericable.fr.


Après avoir relevé que la réglementation bancaire vise non seulement un objectif de stabilité, mais aussi la justice économique,

Après avoir relevé que la réglementation bancaire vise non seulement un objectif de stabilité, mais aussi la justice économique, explique en quoi la théorie des « capabilités » développées par Sen peut nous aider à définir un modèle bancaire « juste ». Par rapport à la conception de la justice chez Rawls, qui l'apprécie en terme d'équité et d'accès aux biens premiers, Sen insiste sur la capacité de l'homme à valoriser ceux-ci pour exercer pleinement sa liberté, ce qu'il appelle sa « capabilité », notion qui peut être appliquée aussi au niveau des groupes sociaux. Utilisant cette grille d'analyse pour déterminer le modèle bancaire le plus juste, qui maximiserait les « capabilités » des groupes sociaux les moins bien dotés, l'auteur plaide pour une régulation bancaire qui favoriserait des banques de détail sans activité de banque d'investissement, qui développeraient une dimension relationnelle (par opposition à une banque « à l'acte ») et pour une gouvernance assurée dans un cadre de partenariat public-privé ou mutualiste. Un modèle qui paraît à l'auteur répondre aussi à l'objectif de stabilité.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+