Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Gestion du risque de fraude interne au sein des banques : un panorama des nouvelles pratiques

Marc-Antoine Lacroix Directeur, Promontory.


Marc-Antoine Lacroix présente un panorama des nouvelles pratiques mises en oeuvre par les banques pour gérer le risque de fraude interne. Les règles de Bâle II, en reconnaissant la fraude parmi les risques opérationnels, ont conduit les établissements à

Marc-Antoine Lacroix présente un panorama des nouvelles pratiques mises en oeuvre par les banques pour gérer le risque de fraude interne. Les règles de Bâle II, en reconnaissant la fraude parmi les risques opérationnels, ont conduit les établissements à développer une approche fondée sur l'analyse du risque et non plus sur le seul contrôle de la conformité, permettant une meilleure cartographie et hiérarchie de ces risques et une meilleure allocation des moyens de prévention et de détection. La prévision du risque de fraude laisse cependant la part trop belle aux modèles statistiques, adaptés aux fraudes répétitives, mais pas aux risques extrêmes qui nécessitent des outils complémentaires. Sous l'impulsion des régulateurs, notamment aux États-Unis, le statut des déclencheurs d'alerte (whistleblowers) est renforcé, soulevant la question de leur articulation avec les dispositifs de surveillance et de contrôle en place.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+