Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

La lutte contre la corruption : enjeux internationaux et réponse française

François Badie Magistrat ; docteur en droit ; chef, Service central de prévention de la corruption (SCPC).


Après avoir rappelé le cadre international de la lutte contre la corruption, François Badie décrit le dispositif français, articulé sur la séparation entre organes de prévention et organes spécialisés d’investigation et de poursuite.

Après avoir rappelé le cadre international de la lutte contre la corruption, François Badie décrit le dispositif français, articulé sur la séparation entre organes de prévention et organes spécialisés d'investigation et de poursuite. Il revient sur les missions du Service central de prévention de la corruption (SCPC) dont il a la charge, structure transversale qui centralise et exploite les informations disponibles et qui assiste les autorités politiques, administratives et judiciaires. Le SCPC réalise aussi des actions de sensibilisation et de formation et participe aux travaux de coopération internationale. Se faisant l'écho du dernier rapport d'activité 2010 du SCPC, l'auteur souligne que les attributions et les pouvoirs du SCPC, définis à la hâte il y a près de vingt ans, ne sont plus aujourd'hui adaptés aux nécessités de la lutte contre la corruption et justifieraient une réforme en profondeur confortant son statut, ses missions et renforçant ses moyens.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+