Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Quelles initiatives en matière de shadow banking ?

Pierre-Henri Cassou Ancien membre du Comité consultatif bancaire (1984-2001), Group of Experts on Banking Issues (2010-2011). Contact : phcassou@melix.net.


Après avoir essayé de définir et de mesurer l’importance du shadow banking, dont la dénomination en anglais n’a pas la connotation péjorative associée à la traduction française, Pierre-Henri Cassou revient sur les travaux en cours au CSF

Après avoir essayé de définir et de mesurer l'importance du shadow banking, dont la dénomination en anglais n'a pas la connotation péjorative associée à la traduction française, Pierre-Henri Cassou revient sur les travaux en cours au CSF pour lui assurer un encadrement réglementaire approprié. Celui-ci doit permettre à la fois la maîtrise des risques qu'il peut provoquer, mais en même temps ne pas compromettre les financements de l'économie qu'il offre. Dans certains domaines, les normes prudentielles du secteur bancaire doivent pouvoir s'appliquer ; dans d'autres, comme en matière de fonds propres et de liquidité, un traitement différencié peut prévaloir lorsque les entités du shadow banking, qui ne collectent pas de dépôts, ne font pas courir de risques systémiques au secteur financier. L'émergence du shadow banking montre l'urgence d'une approche globale de la réglementation du secteur financier, la distinction entre activités de banque, de marché et d'assurance ayant perdu de sa pertinence.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+